Chargement
Mon séjour à Shawinigan ( 0 )

Événements

BROUILLAMINI - Denis Bordeleau ET PHOTOCOLLAGES SÉQUENTIELS ET REHAUTS TYPOGRAPHIQUES - Robert Myrand

5_fiche_

Du 1er avril au 1er mai 2016

Au Centre d'exposition Léo-Ayotte
2100, boulevard des Hêtres Shawinigan (Québec)
G9N 8R8

Installation

Brouillamini, c'est le chaos! On peut ainsi qualifier l'organisation physique des bidonvilles à travers le monde. Toutes ces constructions issues de la pauvreté révèlent des formes, des textures et des couleurs qui deviennent pour l'artiste d'importantes sources d'inspiration. À partir de boîtes de carton peintes et disposées dans l'espace, l'artiste crée un univers ludique et étonnant.

LIEN Site officiel de l'artiste

 

la_signora_in_rosso_fiche_

Photographie et typographie

Travaillant ses photographies exclusivement en monochrome, depuis plus de 45 ans,  l'artiste se lance un nouveau défi en réalisant des photocollages couleurs. Il revisite la technique des « ready-mades » en séquences répétées auxquelles est apposé un message typographique souvent multilingue.

Entrée: gratuite

HEURES D'OUVERTURE

Du lundi au vendredi, de 10 h à 16 h 30
Les samedis et dimanches, de 13 h à 17 h
Ainsi que les soirs de spectacles

Pour information: www.cultureshawinigan.ca


Exposition de photographies intitulée 1 fois 4

1fois4

Lieu : Maison de la culture Francis-Brisson

Cette exposition présentée du 7 avril au 15 mai 2016 réunit les œuvres de Jean Lagacé, Guy Lapointe, Robert Myrand et Guy Lafontaine. Le lieu est accessible les soirs de spectacles.

L'exposition 1 fois 4 présente les travaux récents qui sont au cœur des préoccupations visuelles de ces 4 photographes. Les liens qui unissent leur travail sont multiples : une soif de rendre en images leur vision du monde et un désir de repousser leurs propres limites. On peut aussi ajouter dans l'équation leur amitié qui a su tenir la route même après toutes ces années.

Pour tous les détails, cliquez ici.

 

AUT'CHOSE (LUCIEN FRANCOEUR) + CALORIFER

Francoeur

Salon Wabasso de la shop du Trou du diable 1250, avenue de la Station Shawinigan (Québec) G9N 8K9

À 21 heures 30 | Ouverture des portes : 20h30 | Prévente (incluant une consommation) : 20 $ | Porte : 20 $

Formation mythique formée en 1974, autour du poète rock Lucien Francoeur, Aut'Chose pond son premier simple Ch't'aime pis ch't'en veux / Hey you woman à l'automne. Succès radiophonique à travers le Québec, la compagnie de disque CBS ne perd pas de temps et signe le groupe pour 5 albums. Des musiciens permanents se greffent au groupe en herbe: Pierre Gauthier, Jacques Racine, Mick Gauthier, Jacques Lalumière et Jean-François St-Georges.

Le premier Prends une chance avec moé, paraît le 14 février 1975 et se faufile rapidement aux palmarès. Lucien Francoeur débarque sur la scène avec son franc parlé recto tono. Ses propos ampoulés sont servis par une poésie urbaine moderne. Son discours et son phrasé feront école. À l'automne, Une nuit comme une autre, le deuxième album, arrive sur les tablettes des disquaires.

En 1976, sortie de l'album le plus singulier du groupe, Le cauchemar américain. Pierre angulaire dans l'histoire du rock québécois, le son du groupe se démarque de la production d'époque par sa saveur post-punk et new-wave métal. Cet album marque aussi la fin de la première période de la formation. Après un spectacle à Mascouche, les membres se brouillent et Francoeur décide de faire cavalier seul. Il produira 5 albums sous son nom jusqu'en 1987.

En 2001 parait le CD Dans la jungle des villes, sous le nom du groupe quoiqu'un album solo de Francoeur. Il sera vite retiré du marché pour des raisons contractuelles.

Deuxième phase

En 2004, à l'orée du 30e anniversaire de la parution du premier opus d'Aut'Chose, une deuxième mouture prend son envol. Cette fois, le temps a bien joué pour la formation alors que de plus en plus de nouveaux groupes et artistes soulèvent le nom Aut'Chose comme influence dans leur démarche. Ainsi, Ronald Mc Gregor colle à Lucien Francoeur et Jacques Racine des musiciens plus jeunes dont la réputation n'est plus à faire: Michel Langevin et Denis D'Amour de Voïvod, Vincent Peake de Groovy Aardvark et Joe Evil de Grimskunk.

Le 7 avril 2005, au Café Campus de Montréal, c'est le spectacle-célébration, le choc de deux générations. Personne ne s'attendait à une telle puissance de rendement du vieux catalogue. Soudainement, Aut'Chose, sans rien avoir changé à la structure des vieilles chansons, devient une formation heavy métal. Sans cure de cyberrajeunissement non plus. Le lendemain, les médias relèvent l'importance du groupe dans le visage culturel du Québec et la concrétisation de cet événement parait le 17 mai 2005, à peine un peu plus d'un mois après le spectacle, le CD Chansons d'épouvante chez Disques Artic. Il sera en nomination dans la catégorie Album rock de l'année à l'ADISQ l'année suivante.

Le 26 août 2005, Denis D'Amour, le guitariste, décède. Il est remplacé par Martin Dupuis qui œuvre avec Vincent Peake au sein de Groovy Aardvark. C'est Alex Crow qui prendra enfin le rôle de guitariste rythmique en 2007, poste qu'il tient toujours avec brio.

Depuis, certainement à cause des nombreux groupes qui gravitent autour d'Aut'Chose, les spectacles sont au compte-gouttes jusqu'à une pause décrétée en 2008.

Après maintes tentatives de faire publier l'intégrale du groupe, c'est l'arrivée de Pierre Marchand à l'été 2014 qui, par le biais de sa maison de disque, produira le coffret Chaud comme un juke-box pour la mi-novembre 2014.

Dans le livre événement L'Évolution du heavy métal québécois, rédigé par Félix B. Desfossés et paru aux Éditions Quartz à l'automne 2014, Aut'Chose est considéré à juste titre comme la matrice du genre au Québec. Il précède la formation jonquiéroise Voïvod, le phare du mouvement métal au Québec et un influent groupe du genre à travers la planète.

Le groupe travaille actuellement sur quelques spectacles au Québec et prépare un nouvel album qui devrait voir le jour en 2016.

CALORIFER

Jean-Baptiste, Martin, Florent et Vincent forment Calorifer groupe qui sévit à Trois-Rivières. Quatre franc-tireurs de la musique à la recherche du swing, du groove, du frisson dansant, du flagrant verbal. Les textes sont lourds de sens, mais légers à l'oreille.

Ils ont roulé leurs bosses et leurs creux depuis plusieurs années dans diverses formations et ont fait danser les gens dans des festivals (Festivoix, Mosaic, Petite-Vallée, Widewood etc…), des salles de spectacles (Le Dragon, Anaïs-Rousseau, Quai des Brumes, Le P'tit Bar, Zénob, Le Metropolis, le Club Soda, etc…), des bars en Mauricie et ailleurs.

Pour information: www.troududiable.com

Tous les événements à venir Voir les archives


X

Inscription à notre liste d'envoi.

Pour des raisons de sécurité, vous devriez mettre à jour votre navigateur. S'il vous plaît, veuillez installer la dernière version en.