Nouvelles & communiqués

Défis du Parc : un scénario de rêve

Après une édition 2014 sous la pluie et le froid, les Défis du Parc ont pu compter sur l'appui de Dame Nature cette année. La directrice générale Marie-Josée Gervais ne pouvait rêver d'un meilleur scénario pour tous les participants et bénévoles, qui permettent au parc national de la Mauricie de rayonner à travers tout le Canada.

Les départs des parcours de 60, 105 et 165km ont été donnés samedi avant-midi près de Rivière-à-la-Pêche dans le parc national de la Mauricie, sous le regard émerveillé de Marie-Josée Gervais. «Ça fait trois qu'il ne fait pas beau et pour les participants, ça devenait difficile de renouveler leur expérience. Même si nous leur présentons une organisation irréprochable chaque année, la température finit par jouer sur le moral de tout le monde, même sur celui des bénévoles. Nous avons vraiment une journée extraordinaire. Lorsque j'ai vu la camaraderie entre les bénévoles, j'ai eu un sentiment de grande fierté. Si les Défis du Parc connaissent autant de succès, ce n'est pas grâce à Marie-Josée Gervais, mais à toute l'équipe. Je sentais cette semaine que nous allions avoir un événement magnifique et que tout irait bien», a-t-elle lancé.

L'Équipe Féminine n'est pas passée inaperçu avec ses nombreuses représentantes portant fièrement le rose. «Pour toutes les participantes, la température est une bénédiction. Pour une première expérience, avoir la météo de son côté aide vraiment. Je leur ai dit de profiter de chaque moment sur leur vélo. C'est vraiment difficile de faire le parc en raison des côtes. Les cyclistes qui font le 105km n'ont jamais de repos. Il n'y a que 10 minutes de plat», a mentionné Gervais.

Une équipe solide

L'équipe de bénévoles des Défis du Parc permet à l'événement de connaître beaucoup de succès chaque année. «Je pourrais décider de rester chez moi, mais j'aime m'occuper des inscriptions. C'est une histoire de famille. Mon mari s'occupe de la logistique et ma fille de l'alimentation. Ce qui rend l'événement unique est vraiment Marie-Josée Gervais, qui rassemble tout le monde. C'est vraiment le pilier des Défis. Tous les bénévoles forment une belle grande famille», a expliqué Carole Boyer, responsable des inscriptions depuis les débuts des Défis du Parc.

Cette solidarité est appréciée par les participants. «C'est ma troisième année et chaque fois, je revois les mêmes visages chez les bénévoles. Nous sommes bien reçus du début à la fin de l'événement. Il n'y a aucune faille. J'aime relever des défis sportifs. Le parc national de la Mauricie est un attrait très intéressant avec ses montagnes et paysages. Ça nous permet d'avoir une belle randonnée. Avec le soleil, c'est encore mieux», a affirmé Jacques Aubé de La Tuque.

Les cyclistes proviennent des quatre coins du Québec. «Lorsque tu veux bien réussir ton 105km, il y a quelque chose qui t'amène à te dépasser à l'entraînement, car tu veux bien réussir, tout en ayant du plaisir. J'ai adoré faire partie de l'Équipe Féminine en 2013 . L'effet de groupe était super intéressant», s'est souvenue Madone Turcotte du Lac-St-Jean.

Source: L'Hebdo du Saint-Maurice

RSSToutes les nouvelles