Nouvelles & communiqués

Des entreprises innovantes se réuniront à Shawinigan

L'exode des jeunes et la concentration d'entreprises numériques dans les grandes villes donnent du fil à retordre aux villes à population moindre. Lors de la 2e édition du Sommet international de l'innovation en villes médianes, qui se déroulera en novembre prochain, des représentants de villes et d'entreprises innovantes du Québec, de l'Europe et de l'Afrique se réuniront à Shawinigan afin de démontrer que les régions peuvent, elles aussi, offrir des emplois en innovation.

L'organisation prévoit accueillir plusieurs centaines de personnes lors de l'événement qui se déroulera du 13 au 15 novembre, à Espace Shawinigan, sous la présidence d'honneur de Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation.

«Le SIIViM, c'est un événement qui va permettre de créer des passerelles économiques entre les villes médianes d'un peu partout à travers le monde et les fameuses entreprises innovantes», explique Michel Angers, maire de Shawinigan et cofondateur du SIIViM. Au Québec, on entend par ville médiane une ville dont la population est en dessous de 100 000 habitants, majoritairement entre 25 000 et 75 000.

Le SIIViM comportera un salon de l'Innovation qui regroupera près de 75 exposants, ainsi que des panels et ateliers qui aborderont les thèmes de la transformation numérique, des citoyens connectés, de la mobilité durable, de la ville performante et du commerce intelligent.

Une initiative née d'un partenariat

Ce sont Michel Angers et Denis Thuriot, maire de la ville de Nevers, en France, qui ont eu l'idée de créer ce sommet afin de rassembler les villes intermédiaires lors d'un événement. «Les villes de taille moyenne comme Shawinigan, comme Nevers, on a l'immense défi de performer, de se démarquer en matière d'innovation face à Montréal, Québec, face à Paris, Grenoble, Lyon et il faut être en mesure de faire la démonstration que nous sommes capables, ici, de créer des emplois pour nos communautés», affirme M. Angers. «On s'est aperçu qu'à plusieurs milliers de kilomètres, nous rencontrions, avec des particularités, des spécificités, les mêmes enjeux», indique M. Thuriot.

Selon M. Angers, ce type d'événement contribue au développement d'entreprises du secteur numérique et de l'innovation en Mauricie, ce qui augmente l'attractivité de la région pour les jeunes professionnels. «C'est notre façon à nous de contrer l'exode des jeunes, de garder nos jeunes ici en région, d'attirer les jeunes hommes et femmes des grands centres vers des villes comme Shawinigan, comme Nevers, pour qu'ils puissent être en mesure de travailler à cette fameuse innovation», commente le maire de Shawinigan.

La première édition du SIIViM a d'ailleurs eu lieu à Nevers, l'an dernier, et a permis à une entreprise de Shawinigan de prendre de l'expansion en Europe.

Des retombées pour des entreprises d'ici

À la suite du premier SIIViM, l'entreprise IS Data Solutions, installée à Shawinigan, a déniché un contrat pour la Ville de Nevers et planifie maintenant une expansion ailleurs en France. «Le SIIViM de 2018 a été un réel tournant pour notre compagnie», lance Jean-François Janvier-Houde, président de l'entreprise qui offre des services d'intégration de données. «Ça nous a permis d'accélérer notre croissance. Ça s'est traduit par l'ajout d'une correspondante en France, ainsi que par la création d'emplois ici au Québec [...] et nous évaluons maintenant la possibilité d'ouvrir une place d'affaires à Nevers», ajoute-t-il.

M. Angers est convaincu que les représentants des villes qui seront présents lors du sommet pourront, tout comme Nevers, profiter de l'expertise d'entreprises qui seront présentes lors de l'événement. «On a eu des contacts avec des entreprises françaises qui vont nous amener de bonnes idées innovantes», dit-il.

De plus, le maire de Shawinigan mentionne que l'événement engendrera des retombées économiques dans la région. «Les hôtels, ce sera plein, les restaurants aussi, alors quand on parle de plusieurs centaines de personnes qui débarquent dans une ville, ça a des retombées pour nos commerçants», affirme M. Angers.

Les inscriptions à la 2e édition du Sommet international de l'innovation en villes médianes commenceront le 1er août prochain au siivim.shawinigan.ca.

Source : Le Nouvelliste

RSSToutes les nouvelles