Nouvelles & communiqués

Des parachutistes s'élancent du haut de la Cité de l'énergie

Des parachutistes ont réalisé une première en 20 ans à la Cité de l'énergie. Ils se sont élancés du haut de la tour de plus de 110 mètres, un saut orchestré dans le cadre du Tribal Fest de Shawinigan.

Le festival axé sur les sports de nature et de rue se tenait cependant, de vendredi à dimanche, dans un contexte particulier.

En juin, le Trifluvien Alexandre Halley, qui devait être du groupe de parachutistes, est mort dans les Alpes française en pratiquant son sport extrême.

«Les gens qui partent nous rappellent qu'on fait des choses un peu plus touchées.» - Pierre-Alexandre Rousseau, parachutiste et ex-athlète olympique

Samedi, les parachutistes ont d'ailleurs annulé des sauts en raison du vent.

«Ce n'est pas toujours évident de prendre la décision d'y aller ou pas, reconnaît le parachutiste Charles Thibeault. Surtout dans un événement, quand on sait qu'il y a une petite pression externe pour faire nos sauts. Mais on préférait garder une bonne sécurité.»

L'organisation assure aussi avoir pris les mesures pour éviter des événements malheureux.

«On ne le met pas en formule initiation, donc ce n'est qu'en formule démonstration, explique la directrice générale du Tribal Fest, Andréanne Boisvert. Ce sont des gens qui sont habitués de le faire. On a de la sécurité paramédic qui est ici sur place. [...] On met tout ce qu'on peut en place pour qu'il n'arrive rien du tout, finalement.»

Les spectateurs rencontrés sur place ont tout de même assuré en avoir eu plein les yeux lors des démonstrations des parachutistes.

D'après le reportage de Sébastien St-Onge

Source : Radio-Canada

RSSToutes les nouvelles