Nouvelles & communiqués

Le Trou du diable: meilleure brasserie canadienne selon Mario D'Eer

Le réputé bièrologue Mario D'Eer a réalisé son palmarès des cinq meilleures brasseries canadiennes sur le site Web tfo24-7.com et c'est la microbrasserie shawiniganaise le Trou du diable (TDD) qui se trouve en haut du classement.

Mario D'Eer a écrit 14 ouvrages sur la bière et il s'intéresse au produit depuis plus de 30 ans. Il est le fondateur du Festibière de Chambly, de l’Ordre de Saint-Arnould, de Bière MAG, du concours international MBière, de la certification bièrologue, et son travail a été reconnu par l’Association des microbrasseries du Québec qui lui a décerné une statuette-hommage dans la catégorie Bâtisseur, en 2010.

Mario D'Eer a été très élogieux à l'égard du TDD. « Après avoir visité pas mal de brasseries en Amérique du Nord, partout en Europe, il y a un endroit que je suis tombé sur ma capsule, c'est le Trou du diable! C'est aussi un restaurant où on a mis en valeur les produits du terroir en réinterprétant les recettes. La bouffe est vraiment extraordinaire et les accords bière et bouffe ont été étudiés, les gens connaissent leurs produits et nous donnent une information pertinente de sorte qu'on a une expérience très holistique. Je me souviens quand c'est ouvert la première année, je suis allé visiter, j'étais tombé sur le derrière, et c'était quand même une nouvelle place. À Shawinigan, les gens pensaient: “qu'est-ce qu'ils font là à Shawinigan, ça ne fonctionnera jamais.” Aujourd'hui pour aller là, il faut réserver d'avance, c'est le top du top. »

#1 Le Trou du diable à Shawinigan

#2 Unibroue à Chambly au Québec

#3 Upper Canada Brewing à Guelph en Ontario

#4 Big Rock à Calgary

#5 Granite Brewery à Halifax

La réponse du TDD

Isaac Tremblay, du TDD, soulignait que M. D'Eer mentionne souvent que deux heures de route ce n'est pas long pour vivre l'expérience.

Voici le message qu'on retrouvait sur la page Facebook du TDD en lien avec cette nouvelle: «Du fond du coeur, merci Mario. La première fois que tu es passé, on claquait des genoux de nervosité et d'appréhension... LE Mario D'Eer dans notre pub. LE bièrologue, pas mal le seul en terre québécoise à l'époque. Ensuite, quand on a vu que finalement tu étais humain et que toi aussi tu pouvais avoir un beurrasse de moutarde sur la joue et de la mousse de bière sur le nez, on a toujours apprécié tes visites!»

Source : L'Hebdo du St-Maurice

RSSToutes les nouvelles