Nouvelles & communiqués

Les Demois'ailes arriveront à Shawinigan

Pour la première fois en quatre ans, les Demois'ailes feront le parcours de Toronto à Shawinigan du 6 au 10 juillet, toujours pour venir en aide aux femmes victimes de violence conjugale.

Les fonds amassés permettront de contribuer au bon fonctionnement des maisons Le Far de Trois-Rivières et la Séjournelle de Shawinigan.

Les Demois'ailes ont déjà remis plus de 130 000$ pour venir en aide aux femmes victimes de violence conjugale.

Cette année, ce sera la femme du maire Michel Angers, Martine Duchesne qui sera la Demois'ailes d'honneur, en raison de ses implications pour la maison La Séjournelle.

Les 43 femmes courront plus de 750 km sur quatre jours, et chaque femme parcourra une distance de plus de 100 km, soit plus de deux marathons.

Pourquoi avoir choisi Shawinigan comme lieu d'arrivée? « Nous relevons le défi pour deux organismes, un à Trois-Rivières et l'autre à Shawinigan, et ça faisait trois ans qu'on arrivait à Trois-Rivières, explique Jolyane Damphousse, première Demois'ailes et seule participante depuis les débuts. Lors de notre dernier défi, on s'est demandé pourquoi on n'arriverait pas à Shawinigan afin de souligner l'autre organisme et pour changer la tradition. Ça fait aussi un 50 km de plus, alors il y avait ça à considérer. »

Est-ce que Mme Damphousse s'attendait à voir des retombées aussi importantes au départ?
« Vraiment pas. Lors de la première année, le but était de faire connaître la cause et de dénoncer la violence conjugale faite aux femmes. Grâce au défi des Demois'ailes, on parle encore plus des maisons Le Far et de La Séjournelle. On se fait même interpeller dans la rue par des femmes qui ont été victimes de violence, pour nous dire merci. Ça, c'est vraiment la cerise sur le sundae. »

Le maire Michel Angers, présent lors de la conférence de mardi, a indiqué que les Demois'ailes recevraient un accueil digne de ce qu'elles méritent.

Source: L'Hebdo du Saint-Maurice

RSSToutes les nouvelles