Nouvelles & communiqués

Mégapixel: sept expositions photographiques

L'exposition Mégapixel revient pour une cinquième année à Shawinigan. Jusqu'au 1er novembre, six photographes, dans sept expositions, y dévoilent des œuvres grands formats à travers la ville, sous le thème du rythme et du mouvement.

C'est l'exposition collective Trajet des mémoires, installée au Centre des arts de Shawinigan, qui a inspiré le thème de cette édition. Véro Boncompagni, Jean-François Déziel, Frédérick Duchesne, Francine Gagnon et Jean-Sébastien Veilleux y présentent la danseuse contemporaine tétraplégique France Geoffroy à travers un œil différent. À cette œuvre commune, les six autres expositions se sont greffées naturellement.

Avec Lumières, également au Centre des arts de Shawinigan, Julie Larcoque utilise justement la lumière pour éclairer sa réalité subjective. L'artiste y présente aussi Urbanité, une seconde exposition qui met en vedette l'exploration narrative des cultures qui présentent plusieurs réalités possibles.

Du côté de la Maison de la culture Francis-Brisson, la Société d'histoire et de généalogie de Shawinigan offre Histoire de rythme. Différents ensembles musicaux de Shawinigan et ses environs y sont étalés.

Deux expositions se tiendront en extérieur, à la place des Canotiers. Le Club de photo mauricien propose à nouveau une exposition réalisée spécifiquement pour l'événement. À travers En cadence, les dix-huit photographes insufflent rythme et mouvement aux images fixes captées par leur lentille.

Puis, l'exposition La folle AFFAIRES de Geneviève Trudel est de retour encore une fois cette année. Six nouvelles personnalités du milieu des affaires à Shawinigan se sont prêtées au jeu en sortant de leur zone de confort le temps d'une photo.

Joindre deux passions

Avec Le jazz d'ici et d'ailleurs, Jean-Pierre Dubé en est à sa deuxième exposition. C'est à l'âge de sept ans qu'il s'est intéressé à la photographie. Il y a quelques années, ce dernier s'est formé comme saxophoniste auprès de musiciens de renom comme Rémi Bolduc et Alexandre Côté.

La photographie de spectacle aura été le point de rencontre de ses deux passions. «C'est là que j'ai vraiment trouvé ma voie en photographie», explique-t-il.

Croqués lors de spectacles de 2010 à aujourd'hui, quelques-uns de ses meilleurs clichés sont exposés au Centre des arts de Shawinigan, illustrant l'émotion des musiciens en prestation. Le photographe qui court les festivals a immortalisé des artistes de jazz tels qu'Alain Caron, Dony McCaslin, Ari Hoening, Dan Weiss, Jean-Nicholas Trottier ou Frédéric Alarie.

Les sept expositions de Mégapixel, toutes gratuites, sont accessibles selon les heures d'ouverture du Centre des arts, de la Maison de la culture Francis-Brisson, ainsi qu'en tout temps à la place des Canotiers.

Pour plus d'informations: 819 539-1888 ou www.cultureshawinigan.ca

Source: L'Hebdo du Saint-Maurice

 

RSSToutes les nouvelles