Nouvelles & communiqués

Pellerin/Blais à la poursuite de leur rêve

Les canotiers Mathieu Pellerin et Guillaume Blais ne cessent de cumuler les heures d'entraînement sur la rivière Saint-Maurice et font partie des meilleurs de leur discipline, mais une question demeure: à quel moment parviendront-ils à remporter leur premier titre de la Classique internationale de canots de la Mauricie ? En 2013, le tandem a terminé un peu plus de deux minutes derrière Steve Lajoie et Andrew Triebold, alors que l'an dernier, ils ont manqué la première position par un peu moins de sept minutes, remportant toutefois la troisième étape.

Cette année, les deux canotiers sont de retour avec le premier rang en tête. « Dans la grande eau, nous sommes dans notre élément. Andy et Steve ont l'expérience et ils travaillent très fort à l'entraînement. Ils ont un moral de fer, ce sont des machines. Ce sont des modèles pour les meilleurs, autant pour leur travail que la manière dont ils se comportent avec tout le monde. C'est parfois un peu plus difficile sur la motivation », a admis Mathieu Pellerin.

Son coéquipier est également conscient que la tâche ne sera pas de tout repos. « Nous voyons la lumière au bout du tunnel, mais elle est encore loin. Ça fait longtemps que Lajoie et Triebold sont ensemble. Nous devons cerner les options qui nous permettront de gagner du temps sur eux. Notre but n'est pas de terminer au deuxième ou troisième rang, nous allons essayer de gagner. Tout peut arriver à la Classique. Les gars derrière nous poussent. Nous regardons souvent devant, mais nous sommes conscients que nous devrons bien performer, car nous pouvons dégringoler. Il y a de bonnes équipes », a lancé Guillaume Blais.

Chose certaine, les deux amis feront tout pour décrocher un titre qu'ils convoitent depuis qu'ils sont jeunes. « Nous visons toujours gros, nous ne faisons pas les choses à moitié. Tu ne sais jamais ce qui peut se passer pendant la Classique. Si une équipe connaît une journée plus difficile, tu dois être capable de profiter de ta chance. Nous sommes plus prêts physiquement et avons affiché plus de constance cette saison », a analysé Pellerin.

Source: L'Hebdo du Saint-Maurice

RSSToutes les nouvelles