Nouvelles & communiqués

Un bilan positif pour la 81e édition!


Shawinigan, le 11 septembre 2014 – La 81e Classique internationale de canots de la Mauricie s’est déroulé avec succès du 29 août au 1er septembre dernier. L’équipe est très fière d’avoir su relever le défi en opérant avec succès plusieurs innovations, tout en reconnaissant que plusieurs améliorations sont encore à réaliser. Rome ne s’étant pas bâti en un jour, l’équipe mettra tout en oeuvre pour continuer sur la voie du développement.
C’est avec humilité et confiance que le conseil d’administration veut s’engager dans la prochaine édition. Sept nouveaux membres sur dix se sont joints au conseil au cours de la dernière année. Dès le début, l’équipe a ouvert de grands chantiers de consultation avec les canotiers, médias, gouverneurs et enfin avec le public. L’organisation est fière des résultats de ces consultations qui ont permis de recentrer l’événement en mettant le focus sur les activités sur l’eau.
La consolidation du C2, la venue du K2, la transition avec l’organisation du rabaska ainsi que des nouvelles façons de faire pour professionnaliser l’événement ont été les principaux chevaux de bataille du C.A. À cet égard, beaucoup de travail a été réalisé, mais beaucoup reste à faire.
Pour 2015, l’organisation devra augmenter le nombre de C2, s’assurer d’une course en K2, d’une intégration complète de la course de rabaska et de l’encadrement inévitable des cyclistes tout au long du parcours. Dans l’esprit des focus group, instaurer des comités permanents composés d’intervenants de qualité qui viennent des différents secteurs de la société civile en collaboration avec les membres du C.A. et de la permanence fait partie des plans de l’organisation.
Sur le plan opérationnel de l’événement, plusieurs nouveautés ont également été mises en place. Parmi les grandes réussites, nous comptons l’arrivée et le départ exceptionnel sur le pont Mékinac dans le secteur Matawin, offrant un spectacle à couper le souffle au public rassemblé sur le lieu d’arrivée.
De plus, le travail exceptionnel de l’équipe de sécurité sur l’eau se doit d’être souligné. 24 personnes ont assuré la sécurité des rameurs tant en rabaskas qu’en C2 sur la totalité du parcours, et la qualité de leur travail a été souligné à maintes reprises lors de l’événement. Un grand merci également à Maximum Locations pour avoir fourni les motomarines et le ponton de l’équipe de compétition.
Le retour du podium à la fin de chaque étape et la remise des prix sur la grande scène a aussi donné lieu à une grande célébration du canot et permis au grand public de saluer les efforts des athlètes.
Aussi, dans les grands succès de l’édition 2014, il faut souligner le coup d’envoi à La Tuque avec les sprints sur le Lac St-Louis et le grand spectacle d’ouverture au centre-ville. Le public et les athlètes étaient au rendez-vous. La collaboration extraordinaire de la Ville de La Tuque et de ses employés se doit aussi d’être soulignée.
L’organisation tient également à remercier la ville de Shawinigan pour sa grande collaboration qui a permis à la Classique de se dérouler dans le plaisir et sous le soleil avec des installations tout à fait différentes des années précédentes.
Finalement, le travail de l’équipe de l’Île St-Quentin se doit aussi d’être mis en lumière. La ville de Trois-Rivières et la corporation de l’Île St-Quentin ont soutenu l’équipe de la Classique permettant ainsi de donner un spectacle éblouissant pour l’arrivée de l’ultime étape de la Classique.
Impossible de passer sous silence la réussite exceptionnelle de l’équipe de Tommy Grenier et de Jennifer Parke supportée par le Fonds McCormick. L’équipe McCormick #100 a franchi les 200 km sur la rivière St-Maurice sans chavirer et en respectant les temps demandés. Bien qu’ils étaient dans une catégorie hors concours, leur position de 37e sur 41e démontre leur grand potentiel et leur grande détermination à accomplir ce défi de taille. Plusieurs moments forts de la 81e édition proviennent de cette équipe impressionnante, entre autre le portage sur la Promenade du St-Maurice qui a su en émouvoir plus d’un. Un succès sans faille pour cette équipe devenue symbole de courage et de dépassement de soi par l’accomplissement de cette grande aventure.
Bien que plusieurs bons coups soient notables pour cette 81e édition, l’équipe est consciente que de nombreuses améliorations sont encore à apporter.
Certains problèmes techniques dans les installations ont été problématiques pour l’arrivée de la première étape à Matawin, et l’absence de signal cellulaire ont rendu difficile les communications sur certains points du parcours.
De plus, les installations sur les sites de Shawinigan et Matawin devront être repensées pour assurer une expérience sans anicroches pour le public et les athlètes.
Bien que s’étant déroulé sans accroc majeur, la gestion du trafic sur la 155 devra être améliorée afin que public, ravitailleurs et cyclistes puissent partager la route en toute quiétude et ainsi profiter pleinement de l’événement.
Malgré tout, l’équipe est très heureuse de la réalisation de cette 81e édition. Le vent de changement amorcé en 2014 prouve que l’événement est sur la voie du développement et que tant le public que les athlètes ont à coeur le succès de l’événement. Chaque pierre ayant été posée cette année constitue la fondation de ce grand projet que l’équipe de la Classique a à coeur de réaliser.
Le conseil d’administration tient également à souligner le travail colossal de l’équipe de permanence formée de Catherine Beaudoin-Duval et Marili Boucher ainsi que tous les sous-contractants. L’équipe tient également à remercier les partenaires et les bénévoles sans qui l’événement n’aurait pu être possible.
C’est donc un rendez-vous du 4 au 7 septembre 2014 pour la 82e édition de la Classique internationale de canots de la Mauricie!
-30-
Source :
Marili Boucher
Responsable des communications
Classique internationale de canots de la

RSSToutes les nouvelles