Nouvelles & communiqués

Une autre édition couronnée de succès

Des dizaines de canots et de kayaks ont navigué sur les eaux du Saint-Maurice ce week-end alors que la ville de Shawinigan était l'hôte des Championnats provinciaux de canoë-kayak de vitesse M10, M12 et M14 2019.

Pour l'occasion, 350 athlètes de 14 ans et moins issus des 12 clubs de canoë-kayak de vitesse au Québec étaient présents à Shawinigan. Aux yeux de l'équipe d'organisation, ces Championnats provinciaux furent un succès en tous points. «On a connu une très belle fin de semaine. La météo a été de notre côté ce qui a été un grand soulagement pour nous. De plus, la collaboration entre nos bénévoles et les officiels a été excellente, permettant aux courses de s'enchaîner rapidement sans prendre de retard. Le spectacle a lui aussi été au rendez-vous durant les courses pour compléter le portrait», explique le président du Club de canotage de Shawinigan, Jean Asselin.

Deux clubs de la région décorés

Les deux clubs de la Mauricie représentés lors du week-end se sont relativement bien débrouillés lors des différentes épreuves. Plusieurs podiums ont été enregistrés, et ce, dans plusieurs catégories différentes. De quoi rendre fiers les entraîneurs des différents clubs. «C'est toujours vraiment intéressant pour nous de voir les jeunes courir dans leur cour. Je suis donc heureuse qu'ils aient vécu ça et que certains d'entre eux, qui en étaient à leur première expérience, se soient améliorés de course en course», a fait savoir l'entraîneure en chef au Club de canotage de Shawinigan, Hélène Gervais.

Du côté du Club de canotage de Shawinigan, Justin Bergeron est notamment reparti à la maison avec une médaille d'or au cou. Il a obtenu celle-ci grâce à une performance digne de mention lors de la finale de la catégorie K-1 des moins de 14 ans disputée samedi après-midi.
«J'étais vraiment content. Étant contre des adversaires que je n'avais jamais vraiment affrontés auparavant, je n'avais pas d'attentes. De plus, c'est encore plus spécial de gagner ici qu'ailleurs, puisqu'on a la chance de courir sous les encouragements de tous ceux qu'on connaît», mentionne le jeune kayakiste de 14 ans.

Les athlètes de Trois-Rivières, pour leur part, ont aussi connu tout un week-end alors que plusieurs d'entre eux ont pu remporter des médailles. «J'ai vraiment aimé mon expérience ici. C'était difficile et je suis très fier de mon résultat», souligne l'athlète Liam Cannon, qui est monté sur la plus haute marche du podium en compagnie de son coéquipier, Caleb Bourdeau, dans la catégorie K-2 des moins de 10 ans en plus de terminer deuxième dans la catégorie K-1 des moins de 10 ans.

Les Trifluviens ont le vent dans les voiles

Au classement cumulatif des clubs toutes catégories confondues, c'est le Club de canoë-kayak de vitesse de Trois-Rivières qui trône au sommet avec une récolte de plus de 1000 points en 2019. Il est cependant suivi de près par le Club de canoë-kayak Pointe-Claire dont la récolte surpasse également la barre des 1 000 points. Le club shawiniganais, quant à lui, occupe le 8e rang parmi les 12 clubs de la province.

Des bénévoles impliqués depuis longtemps

La tenue d'un tel événement à Shawinigan a d'ailleurs été rendue possible grâce au travail de la centaine de bénévoles dévoués qui ont travaillé pendant plusieurs mois à l'organisation de la compétition ainsi qu'à l'entretien des installations. Ceux-ci ont également été présents partout sur le site tout au long du week-end pour contribuer au bon déroulement des activités. Il est à noter que le site de la compétition n'en était pas à ses balbutiements cette fin de semaine. Depuis les Jeux du Québec en 2012, la Saint-Maurice a effectivement accueilli bon nombre de compétitions dans plusieurs catégories, permettant ainsi à l'équipe de maintenance d'être «très bien rodée».

Par ailleurs, tenir un événement de cette envergure occasionne des retombées économiques très intéressantes pour les commerçants de Shawinigan, qui voient la fréquentation de leur entreprise augmenter considérablement durant ces trois jours. «La grande majorité de nos participants ont séjourné dans les hôtels de la ville en plus d'acheter dans les commerces environnants. Certains d'entre eux ont même décidé de camper au parc de l'Île Melville», souligne le président du club hôte.

Rempli de fierté à la suite de cette édition des Championnats provinciaux de canoë-kayak de vitesse, Jean Asselin assure qu'il est ouvert à recevoir ce genre de compétition à nouveau dans le futur.

Source : Le Nouvelliste

RSSToutes les nouvelles