Nouvelles & communiqués

Une «Méga Fête de la Relâche» à Espace Shawinigan

Après quelques années passées à l'Auberge Gouverneur, PlaniFormat Événementiel déplace les activités de la quatrième « Méga Fête de la Relâche » à Espace Shawinigan, dans le but de pouvoir accueillir plus d'enfants. Pour la première fois, un camp de jour sera offert en plus des activités.

La fête de la relâche scolaire prendra de l'ampleur cette année à Shawinigan. « On devait refuser des enfants, on ne veut pas que ça se reproduise, je veux faire une méga fête », explique l'organisatrice Sylvia Bouchard.

L'an passé, on a accueilli près de 800 enfants par jour. Cette année, on croit être en mesure de pouvoir accueillir au moins 1000 enfants chaque jour, soit 500 en avant-midi et 500 en après-midi. À Noël, une activité des mêmes organisateurs avait attiré plus de 500 enfants par jour.

Une douzaine de jeux gonflables géants, des ateliers de fabrication de bijoux, de dessins, de peinture sur tissus et de maquillage animeront la semaine de vacances des enfants. Certains services seront aussi mis à la disposition des parents.

Les étudiants de Shawinigan financent leurs voyages

Les finissants de la technique en éducation à l'enfance du Collège Shawinigan s'occuperont de l'animation du camp de jour pendant la semaine de relâche. Le salaire qui leur sera versé servira à un voyage humanitaire à Haïti. On prévoit une étudiante par dix enfants.

Les étudiants de l'école secondaire Val-Mauricie, chargés de la sécurité et d'incarner les personnages préférés des enfants, se serviront pour leur part de cette expérience pour financer leur voyage en Europe à la fin de l'année.

Le prix d'entrée pour la journée est de 12$ pour les enfants de deux ans et plus, accompagnés, et de 35$ pour la formule camp de jour. Les inscriptions se feront le samedi 6 février, de 10h à 14h, à Espace Shawinigan. Il sera ensuite possible de s'inscrire par téléphone au 819-690-3367 ou par courriel, à l'adresse suivante: sylvia@planiformat.com La semaine de relâche aura lieu du 29 février au 4 mars 2016.

Une équipe de travailleurs de rue permettra à des enfants issus de familles défavorisées de bénéficier de l'activité gratuitement.

Source: L'Hebdo du Saint-Maurice

RSSToutes les nouvelles