Nouvelles & communiqués

Un top3 pour Samuel Frigon et Mike Davis?

À 19 ans, le canotier Samuel Frigon en sera déjà à sa 5e participation à la Classique internationale de canots de la Mauricie. Le Shawiniganais a décidé de prendre le départ avec l'Américain Mike Davis, avec qui il espère être en mesure de surprendre.Depuis le mois d'octobre que le jeune Samuel Frigon n'est plus disponible pour la Classique. « Dans le canot, tout le monde se connaît. Lors de notre camp en Floride, j'ai eu l'occasion de m'entraîner avec Mike et je me suis bien entendu avec lui. Nous avons fait la course de Boston, Mount Clemens et Jean-Pierre Petit, qui est la troisième étape. Nous allons avoir eu une semaine avant la Classique pour nous entraîner. Je suis confiant que nous allons avoir une belle fin de semaine », a raconté l'étudiant en sciences naturelles au Collège Shawinigan.

Lors de la 81e édition, il a offert un beau cadeau à son père Marcel en lui proposant de faire la descente La Tuque/Trois-Rivières. « Nous avons terminé au huitième rang, ce qui a été incroyable, mais cette année, je voulais augmenter de niveau. Mike a terminé quatrième l'an dernier et a fait la Classique cinq ou six fois. Personnellement, j'ai plus d'expérience sur la préparation avant les courses et je suis en bonne forme physique ».

Quelles sont les principales qualités de son nouveau partenaire? « C'est un gars puissant, qui est excellent pour diriger à l'avant. Il est pesant, mais possède une bonne technique et de la puissance, ce qui est parfait pour la grande eau ».

Le tandem devrait faire sa place parmi les meilleures équipes de 2015. « Tout peut arriver. Ça a été une première pour plusieurs canotiers au Michigan. Je me souviens que lorsque j'ai fait cette course, j'étais fatigué à mon retour en Mauricie et j'ai dû gérer ça. Cette année, le Michigan et la Classique sont séparés par plusieurs semaines. Je crois que ce sera assez ouvert. Tommy et Jimmy Pellerin sont en grande forme et ont changé de canot, alors qu'Éric Gagnon et Christophe Proulx ont eu de bons résultats à chaque course. Dans le top 5, ça peut bouger, car les équipes ont fait de belles courses toute la saison », a-t-il analysé.

Source: L'Hebdo du Saint-Maurice

RSSToutes les nouvelles